dimanche 3 septembre 2017

Maintien poitrine dans pratique sportive


Vous le savez? Comment le savez-vous? De quoi parle-t-on?
Vous DEVEZ, nous devons porter un #soutienGorge pour faire du sport.
Nous le savons parce-que c'est écrit dans les magazines et qu'on nous le répète depuis que nous sommes ados...
La poitrine, qui n’est pas un muscle, est simplement maintenue par les ligaments de Cooper et la peau. A chaque séance de sport, les seins subissent des chocs, mais aussi leur propre poids, celui-ci étant amplifié selon l’intensité des mouvements. Il est donc indispensable de porter un soutien-gorge adapté à la pratique sportive pour conserver une belle poitrine!

 Bienfaits Marche NordiqueEt si nous, les femmes, nous écoutions tout simplement, notre corps ?

Soyons honnêtes, quand on court, en maillot de bain, ou torse-nu, on tient instinctivement ses seins avec ses mains pour éviter qu'ils "tressautent", parce-que c'est très désagréable, voir très, très douloureux ! C'est comme ça et on n'y peut rien, sauf envisager de se les faire enlever !

Les femmes qui vivent là où c'est la coutume de vivre torse-nu ont les seins distendus et totalement étirés vers le bas, tant au niveau de la peau que des muscles ou des ligaments. Pour elles c'est culturel et normal. Imaginez qu'en plus elles tapent pas dans une balle de tennis ou courent pas des heures sur les sentiers et dansent la Zumba !

Oui, c'est comme ça, on n'y peut rien, sauf envisager de se les faire enlever ! C'est de la physique pure, liée à la loi de l'appesanteur.
;-))) Il en est d'ailleurs de même pour certaines parties anatomiques du corps masculin ;-)))

Je n'irai pas, dans cet article, explorer les nouvelles études qui tendent à remettre en question le port du soutien gorge au quotidien... nous parlons bien aujourd'hui du port du soutien gorge dans la pratique sportive ! (L'étude fait état de mesures biométriques qui auraient montré que l’arrêt du port du soutien-gorge était bien supporté par les femmes en terme de confort et d’esthétique et, contrairement aux idées reçues, le sein ne tombait pas, mais il se raffermissait et il remontait ! )
En savoir plus...>>

 Marche Nordique témoignagesCeci étant admis et compris, comment maintenir sa poitrine dans la pratique sportive pour ne pas avoir mal et pour ne pas l'abimer ?

J'ai 54 ans, je suis entraîneur sportif D.E. (danse, Fitness, Musculation, Randonnée et Marche Nordique) depuis l'âge de 18 ans, je taille en 95C, 100C, voir 105D selon les périodes de ma vie de femme. J'ai 3 enfants allaités 6 mois chacun. J'ai toujours pris soin de cette partie de ma féminité avec bon sens et j'ai la chance de n'avoir toujours pas honte, aujourd'hui, avec cette partie féminine de mon corps.







Aussi, je pense que ma pratique et les quelques 5000 élèves que j'ai entraînés tout au long de ma carrière me donnent une certaine légitimité pour partager mon expérience...

J'ai fait comment ?
Tout d'abord, j'ai toujours su que ma poitrine ne devait PAS BOUGER d'UN MILLIMÈTRE quand je fais du sport. Et croyez-moi, un prof de Fitness ne "bouge" pas, il saute, bondit, rebondit, tourne. Cette discipline est explosive dans le mouvement dansé, et le prof s'y doit d'y faire 4 fois ce qu'il demande à ses élèves.

Ce qui revient à dire que, par tous les moyens,
la poitrine doit être plaquée au corps, et qu'en fait : c'est assez simple à comprendre et à mettre en pratique!

Aujourd'hui beaucoup de marques proposent des soutiens-gorge étudiés pour le sport. Mais j'ai vu passer tant de sportives dans les salles, sur les sentiers, les stades... dont les seins maltraités gigotaient dans tous les sens malgré le port d'un soutien "acheté pour" que, je peux le dire, sans me tromper : souvent ces produits ne sont pas suffisant.
Notons également que les marques sportives ne proposent pas de grandes tailles en soutiens-gorges sportifs, tant il est vrai que les sportives voient trop souvent fondre leurs seins dans la pratique de leur sport!

Menus ou très ronds, les seins doivent être plaqués au corps par un soutien gorge étudié pour, sans armatures (qui agressent le sein)

 Marche Nordique week-end

Comment savoir si le #maintien est suffisant?
Si votre poitrine bouge quand même ou si elle est douloureuse c'est que vous êtes mal équipée !
 Entraîneur Marche Nordique
 Entraîneur Marche Nordique

Quand j'ai débuté, tout équipement spécial coûtait cher et je devais me changer plusieurs fois par jour, transpirant dans mes cours. Très vite j'ai réfléchi à comment trouver moi-même des solutions efficaces pour protéger ma poitrine.

J'ai alors eu l'idée de recycler mes maillots de bain 1 pièce démodés en les coupant à la taille, les transformant en brassières ultra-moulantes.

Je les portais par-dessus mes soutiens gorge et ai ainsi vécu toute ma carrière sportive avec 2 (voir 3) couches superposées très efficaces : un soutien-gorge sans armature + une brassière, soit achetée, soit fabriquée-maison.






Pas sexy ? Ah si, si... il faut savoir jouer des matières qu'on enfile par-dessus !
Trop chaud ? Ah oui, mais il faut savoir ce qu'on veut !
À chacune sa manière pour respecter la règle d'or pendant le sport : nos seins ne doivent pas bouger...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos réactions sont toujours bienvenues !