mercredi 8 mars 2017

Les Enfants de la Terre

Qui aime la nature et n'a pa lu -à minima- le premier tome de cette formidable #sagaPréhistorique ignore tout des herbes qui soignent, doit absolument découvrir son totem protecteur, ne soupçonne pas l'importance de la sensualité pour nos ancètres préhistoriques, #Néandertaliens ou #HomoSapiens, mais surtout ne comprend parfois absolument rien à l'humour de son entraineur du mardi ;-)))

"J'ai découvert le 1er tome du livre à sa sortie, sur l'insistance d'une libraire, n'ayant aucune affinité particulière avec le roman préhistorique... 
Et... j'ai tellement aimé que je serais incapable de dire combien d'exemplaires j'en acheté, du n°1 au n°6, tant je les ai prétés/rachetés/prétés mais surtout offerts, à tout le monde et tous les âges! Ces romans ont toujours fait l'unanimité autour de moi... tant auprès de jeunes ados, d'ados plus grands, de copains férus de polars ou d'amis intellos!
Pour revenir vers la nature, lisez-le, offrez-le, c'est sauvage et jouissif!!!" Charlotte



#LesEnfantsDeLaTerre #EarthSChildren est une série romanesque en six volumes de Jean M. Auel, qui met en scène la vie quotidienne des êtres humains durant la Préhistoire.

Cette formidable #sagaPréhistorique de 6 volumes, s'est à ce jour vendue à plus de 45 millions d'exemplaires à travers le monde entier.

Le roman suit la vie d'Ayla, petite fille de 5 ans qui fait face, seule, au tremblement de terre qui ouvre la terre en deux, emportant sa famille et son passé enfant.. Nous allons traverser les épreuves de la fillette qui deviendra jeune femme, adoptée, rejetée, initiée...
Et découvrir sous la plume passionnée de Jean M.Auel une quantité d'aspects du mode de vie du Clan : la chasse et la cueillette, les relations sexuelles et sociales, les rites, les tabous, les croyances et l'environnement. La relation amoureuse et tumultueuse entre Ayla et Broud, fils du chef, un viol, une grossesse, l'exil, plusieurs guerres...



Des valeurs d'actualité
Dans Les Enfants de la Terre, les sociétés Homo sapiens sont presque totalement #matriarcales. La notion de paternité y est inconnue, les enfants ont une mère et un «homme du foyer» qui est le compagnon de leur mère. La religion est le culte de la Mère et les valeurs de tolérance, en particulier envers l'étranger, y sont prônées et la guerre y est inconnue...

La société néandertalienne y est décrite comme patriarcale, rigide (ce qui aurait provoqué leur disparition par la suite), mais jamais de façon systématiquement négative : l'héroïne #Ayla les défend tout au long de l'histoire face au « racisme » de certains de ses congénères...

En savoir plus sur la saga ...>>
L'auteur Jean M.Auel ...>>

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos réactions sont toujours bienvenues !